Je t'aime - Barbara Abel

Je t'aime

Mon avis

Je n’achète pas souvent de livres dits “grands formats”, à savoir donc des nouveautés, mais aimant beaucoup les livres de Barbara Abel, je me suis laissée tenter… 

Barbara Abel est une auteure qui sait raconter des histoires et mettre en avant la psychologie de ses divers personnages. Sauf qu’elle ne présente jamais de personnages lisses, sans caractère. Elle ne présente jamais des personnages incroyables, avec une âme pure. Oh non, elle aime nous présenter des tranches de vie dans ce que la vie justement peut avoir de plus cynique, de plus fourbe, de plus dur.

On connait tous cette pensée, mais si, celle qu’on a tous eu au moins une fois dans sa vie et qu’on n’a pas partagée en se disant: “Si je le dis à voix haute, on va me prendre pour une cinglée”. Eh bien Barbara Abel, elle n’a pas peur. Elle assume ce type de pensées, sauf que ce sont toujours les pires pensées, les pires actions qu’on peut imaginer de la part de ses personnages. 

Vous l’aurez compris, cette histoire ne déroge pas à la règle.

Ici, on suit l’histoire de Maude, une femme qui a mis son ex mari Bertrand à la rue; de Simon son nouveau compagnon; de Suzie et Arthur les enfants de Maude et enfin d’Alice, la fille de Simon. 

Présenté comme çà, on s’attend à lire un énième roman sur la famille recomposée (grand thème du moment) mais non, il n’en est rien, car cette histoire, c’est aussi celle de Nicole et Solange que les événements n’épargneront pas.

Alors oui, bien sûr, au début, tout va bien, la nouvelle famille recomposée prend ses marques, s’adapte. Et c’est parce qu’elle pense aider à cette nouvelle situation que Maude décidera de cacher à Simon qu’elle a trouvé Alice, sa fille, en train de fumer du cannabis. Elle pense ne faire aucun mal et instaurer une relation de confiance avec sa belle fille. Et puis Alice n’a-t-elle pas promis qu’elle ne recommencerait plus? Alors pourquoi inquiéter Simon?

Sauf que…

Sauf que six mois plus tard, Alice fume toujours. Avec son petit ami Bruno, ils sèchent les cours pour profiter de leur après-midi. Mais un événement fera que le pire va arriver: ils seront liés à un accident mortel…

A partir de là, les événements vont s’accélérer et nous assisterons à un effet domino spectaculaire.

Je ne peux en dire plus car chaque événement a un tel impact sur celui d’après que je risquerais de trop vous en dire.

Tout ce que je peux dire, c’est que je l’ai dévoré. Entre faux semblants, secrets, soif de vengeance, soif de justice, désillusions, trahisons et j’en passe, on est happé dans l’histoire et on se demande une fois encore comment Barbara Abel va clore sa nouvelle histoire…

Comme à chaque fois, c’est la surprise et même quand on pense avoir une petite idée du dénouement, il n’en est rien…

Un moment de lecture bien agréable qui en plus me permet de valider l’item Engorgio au Tournoi des trois sorciers. 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *