Promenons nous dans ce bois - Nele Neuhaus

Promenons nous dans ce bois

Mon avis

Tout part d’un incendie, dans un camping isolé et déserté. Enfin presque déserté. Dans cet incendie, un homme meurt et on découvre bien vite qu’il ne s’agit pas d’un accident.

Le commissaire Bodenstein et son équipe sont chargés de résoudre cette affaire. Mais avant même de suivre leur première piste, l’affaire se complique. Peu de temps après l’incendie, deux autres morts suspectes et les événements s’enchaînent.

Tout porte à croire que pour résoudre cette enquête, il faudrait rouvrir en parallèle une vieille enquête de 1972, concernant la disparition d’Arthur, un jeune garçon “parti” sans laisser de traces. 

Il pourrait s’agir d’une enquête classique pour Bodenstein, sauf que le village où tout cela se passe: c’est son village d’enfance. Les personnes qu’on tue: ses amis de l’époque. Et Arthur:  Son meilleur copain d’enfance…

 J’ai beaucoup aimé ce livre. J’ai eu un peu de mal à rentrer dedans au début, car il y a une multitude de personnages et il faut un certains temps pour se souvenir de “Qui est qui?” mais une fois les premières hésitations passées, on est vite happés par cette histoire au dénouement inattendu.

La mise en place se fait doucement, insidieusement et on n’arrive pas à voir où nous emmène l’histoire. Nous suivons plusieurs histoires en même temps sans réussir à faire le lien entre elles et du coup, on n’a qu’une envie: continuer la lecture pour savoir ce qu’il va se passer.

Quant au dénouement, il est vraiment surprenant. On ne s’attend pas du tout à çà (en tout cas, moi je ne m’y attendais pas) et du coup, on finit ce livre avec cette sensation d’avoir lu un bon livre.

C’est le premier livre de Nele Neuhaus que je lis mais il m’a donné envie de lire les autres.

A noter

On retrouve dans celui-ci des personnages récurrents. Cependant, que cela ne soit pas un frein, le plaisir de lecture ne s’en trouve diminué. On peut très bien lire ce roman sans avoir lu les autres…

Remerciements

Un petit aparté pour remercier le site NetGalley et les éditions Calmann Lévy qui m’ont permis de découvrir ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *