Quelques nouvelles...

Quelques nouvelles

Il est vrai que je ne vous ai pas donné de nouvelles depuis un petit moment. De vraies nouvelles.

Les derniers mois, les dernières semaines ont été très chargés, à tout point de vue.

Au niveau perso

Tout d’abord, il m’a fallu faire un choix: rester au Luxembourg ou revenir en France. Même si la réponse me semblait plutôt évidente, la prise de décision a été plus difficile. Quitter le Luxembourg, c’est un peu dire au revoir à un très bon ami. Cela peut sembler naïf, mais notre départ là bas a été source de tellement de changements, d’évolutions, de joies que j’ai l’impression de laisser derrière moi un ami fidèle. Mais comme tout ami fidèle justement, le Luxembourg reste présent, ancré en moi, pleins de souvenirs plus précieux les uns que les autres.

Je pense avec émotion à notre arrivée là bas, aux préjugés auxquels il a fallu faire face (côté français comme luxembourgeois), à la barrière de la langue, à mes efforts pour puiser dans mes souvenirs d’allemand, aux cours de luxembourgeois avec leur dose de fous-rire quand David s’emballait et se plantait allègrement sur une phrase, à notre première maison, à Christnach qui a été notre hâvre de paix après une période très compliquée, au restaurant chinois d’Echternach où on allait après avoir fait le tour du lac, à la maison de Kaundorf – notre vraie maison – qu’on a pensée pour nous deux, notre cocon comme on l’appelait et nos voisins avec qui on se sentait déjà bien, à la nature qui nous permettait de nous ressourcer et de nous rappeler que c’était à çà qu’on aspirait (au calme et à la verdure), aux traditions locales avec les fêtes des lumières par exemple, à An American in Luxembourg qui nous a fait réaliser qu’on n’était pas les seuls à devoir prendre nos marques dans ce pays tellement dépaysant. Je pense à tellement de choses quand je pense au Luxembourg que je pourrais en écrire des pages. 

Vous l’aurez compris, la décision n’a pas été facile à prendre. Mais elle a été prise!

J’ai en effet décidé de revenir en Bretagne, comme nous l’envisagions déjà ensemble. Je pense que se rapprocher de sa famille et de ses amis, c’est important. Et puis il y a aussi la succession qui n’avance pas et qui fait qu’attendre de savoir à quelle sauce on va être mangée n’est pas confortable. Alors une part de moi a pris son courage à deux mains et s’est dit: “Il est temps”. Il est temps que je dise au revoir, il est temps que j’assume devoir continuer toute seule, il est temps que je me sécurise afin de ne pas me retrouver mise devant le fait accompli du jour au lendemain.

Heureusement, j’ai été très entourée, notamment par ma soeur (et sa petite famille) et ceux que j’appelle ma seconde famille (ils se reconnaîtront je pense). Cela m’a permis d’avancer aussi sereinement que possible. 

Me voici donc dans ma nouvelle maison, celle que j’apprivoise et qui m’apprivoise aussi d’ailleurs; maison dans laquelle j’ai la chance de me sentir déjà bien. Maison qui devrait me permettre de mener à bien le projet professionnel que j’ai. Enfin, si j’arrive à mettre KO cette moquette si résistante (moi et mes bonnes idées d’aménagement…).

Au niveau pro

Au niveau pro, beaucoup de choses se précisent. Je ne vous cache pas qu’il y a beaucoup de choses qui trottent dans ma tête et que çà demande du temps pour les mettre en ordre.

Il y aura bien évidemment encore des chroniques de livres, car vous le savez déjà, les livres et moi c’est une très grande histoire… A ce niveau-là, pas de changements.

Il y a toujours ce projet “Cher David”, que je vais pouvoir reprendre plus sereinement. Je n’ai pas pu rédiger beaucoup d’articles dernièrement, mais j’en ai préparé plusieurs et il me semble important de continuer ce projet. Vous avez été plusieurs à me contacter en privé principalement pour échanger avec moi sur votre expérience du deuil (précoce ou non) et cela me conforte dans l’idée que “Cher David” peut apporter un petit plus à chacun d’entre nous. Que ce soit via un commentaire, via un message privé ou même sans moi, juste pour vous donner un petit point d’appui, un petit soutien indirect, ce projet mérite que je m’en occupe encore. Et je tiens sincèrement à remercier tous ceux qui m’ont contactée, et avec qui j’échange désormais à titre privé sur cette douloureuse expérience. Ce blog, c’est aussi le vôtre. Il devrait d’ailleurs évoluer dans les prochains mois.

Il y a en parallèle un projet autour du graphisme et du web. A la base, j’ai une formation en gestion, et même si j’adore analyser les choses, je sens que ce n’est plus pour moi une activité principale. J’aime toujours autant créer des outils de gestion, j’en ai d’ailleurs créé pour ma soeur mais je sens que ce n’est pas mon aspiration principale. J’ai donc suivi une formation en graphisme et j’envisage d’en suivre une en développement web afin de pouvoir proposer une gamme de service allant de la réalisation de cartes de visites à la création de sites web. J’ai déjà quelques notions, mais j’aimerais vraiment avoir une approche plus approfondie de cela.

Et enfin, et pas des moindres, il y a ce projet que je porte depuis très longtemps en moi. Projet qui était devenu notre projet d’ailleurs. Un projet autour du papier et de la papeterie créative. Il pourra s’agir d’une carte d’invitation, d’un faire part, d’une décoration de table en papier, d’un carnet personnalisé, d’une découpe de bois, d’un topper pour gâteau… Tellement de possibilités et d’idées en tête que j’en ai la tête qui tourne. J’ai surtout tellement hâte de vous montrer tout cela. J’ai d’ailleurs reçu ce jour du matériel incroyable pour réaliser toutes ces choses, à la main (eh oui!). Ce projet est en attente depuis tellement de temps. Il devait voir le jour au Luxembourg, tout compte fait ce sera en France. En mars, si tout se passe bien et si les choses avancent comme je l’espère (toujours en fonction de cette fameuse moquette…).

Vous l’aurez compris, je devrais être bien occupée et avoir, je l’espère, de jolies choses à vous montrer régulièrement…

Ce qu'il faut retenir

Ce qu’il faut retenir, c’est que j’ai confiance. Je sais que çà va aller. Je sais que ce ne sera pas facile, çà ne l’est déjà pas, mais je ne peux l’expliquer, je sais que çà ira. Peut-être parce que la vie m’a déjà enseigné beaucoup de leçons et que j’ai jusqu’à présent réussi à surmonter ses épreuves. Peut-être aussi parce que je pense que quand un être cher nous quitte, l’histoire ne se finit pas pour autant. Peut-être tout simplement parce qu’aussi dur que ce soit parfois, je me dis que lorsqu’on a la chance de vivre, on doit se battre pour faire de sa vie quelque chose de bien: être en accord avec qui on est et non avec ce que la société impose, faire du bien, se faire du bien…

Vous l’aurez compris, je ne lâche rien! Jamais! Et je compte sur vous pour m’accompagner dans toutes ces aventures qui se profilent! 

  1. Bravo bravo et bravo………….
    Quelle.lecon de courage…d’amour…leçon de vie…..

    Bref….merci à toi…………

    Et nous aussi on sait que ça va aller pour toi…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *